L'intégration des acteurs pour l'autonomie des personnes âgées

JUIN VERT : DEPISTAGE DU CANCER DU COL DE L'UTERUS

Jeudi, 9 juin, 2022
Dans le cadre de "juin vert" et du dépistage du cancer du col de l'utérus, la CPTS Quercy-Garonne, en lien avec la CPAM, la MSA, le CRCDC (Centre Régional de Coordination des Dépistage des Cancers) et le CLS Terres de Confluences, mets en œuvre des actions de dépistage.

De quoi s'agit-il ?

Lancé en 2010 par l’Institut national du cancer, juin vert est le mois consacré à la prévention et la sensibilisation contre le cancer du col de l’utérus
L'une des missions de la CPTS est de participer à la mise en œuvre d'actions de santé publique. Cela concerne notamment la participation aux actions de dépistage des cancers. Dans ce cadre, des actions de dépistage du cancer du col de l'utérus sont ainsi mises en œuvre.

Comment ?
Ces actions se concrétisent par des permanences d'accès à une consultation gynécologique, réalisées par les sages-femmes du territoire de la CPTS. Ces permanences sont accessibles sans rendez-vous durant tout le mois de juin. Le laboratoire SYNLAB GASCOGNE s'inscrit aussi dans la démarche de dépistage. Les femmes peuvent prendre directement rendez-vous dans l'une des deux antennes du laboratoire (Castelsarrasin et Moissac).

Pour qui ?
Toutes les femmes âgées de 25 à 65 ans. Les recommandations sont les suivantes : de 25 à 29 ans, un frottis cervico-utérin tous les trois ans. De 30 ans à 65 ans, un dépistage HPV tous les cinq ans.

Quel coût ?
Afin de permettre à toutes de bénéficier d'une consultation, les sages-femmes du territoire ont fait le choix d'appliquer le tiers payant, quel que soit le type de prélèvement (frottis cervico-utérin ou HPV).
Le reste à charge (part mutuelle) pour la consultation sera de 11.24 euros.
Si la patiente s'inscrit dans les recommandations énoncées ci-dessus, le coût de l'analyse du prélèvement en laboratoire sera directement pris en charge par l'assurance maladie. Si la situation de la patiente est hors recommandations, elle devra s'acquitter d'une somme d'environ 20 euros. Selon le fonctionnement du laboratoire d'analyse, ce montant pourra être directement facturé à la mutuelle ou sera facturé à la patiente qui, le cas échéant, se fera remboursée par celle-ci.

Où ?
Les lieux de permanences sont les suivants :
- Moissac
- Castelsarrasin
- Lafrançaise
- La ville-Dieu-du-Temple
- Lauzerte

Pour voir le flyer d'informations, cliquez ici.